Un rapide retour sur le WSOP 2018

Stewart, le patron des WSOP n’a pas chômé en 2018 et il déclare à nos amis de Cresus Casino : ‘Le Main Event s’est avéré être plus robuste que prévu.’.

Le vainqueur des World Series of Poker Main Event de cette année aura survécu au troisième plus grand évènement de l’histoire du tournoi de championnat du jeu.

De quoi ravir les joueurs en ligne qui pour la première fois on pu joindre le tournoi depuis chez eux, et les avis des joueurs confirment que Cresus Casino a su tenir le rythme


L’inscription au tournoi s’était terminée dans la soirée du lundi au Rio de Janeiro, après trois jours consécutifs de départ, avec 7 221 joueurs ayant payé les frais d’inscription de 10 000 $. C’est le plus grand nombre de joueurs que le tournoi ai attiré depuis 2010, année où le professionnel canadien Jonathan Duhamel s’est imposé sur un terrain de 7 319 joueurs pour gagner 8,9 millions de dollars.

Le champion de cette année n’amassera pas autant d’argent que Duhamel, la première place ayant payé 8,15 millions de dollars. C’est en grande partie parce que, pour la deuxième année consécutive, les World Series of Poker paieront un nombre record de joueurs.

Les 1 084 meilleurs finisseurs recevront un paiement, le prix minimum s’élevant à 15 000 $. Les WSOP ne payaient auparavant que les 10 pour cent des participants les plus performants, mais ils ont été ajustés l’an dernier après que les commentaires aient indiqué que les joueurs préféraient des résultats plus en jeu.

Les joueurs ont applaudi le changement, et ont également félicité les WSOP avant le Main Event de cette année pour avoir remanié le format. Pour la première fois en dix ans, le jeu se terminera en juillet au lieu d’une pause de quatre mois jusqu’en novembre pour la table finale.

Les neuf finalistes ont joués le jeudi, vendredi et samedi suivant dans la salle Brasilia de Rio jusqu’à ce qu’un vainqueur soit désigné. Tous ceux qui se sont présentés à la table finale, qui a été mise en place après sept jours de jeu lundi soir, ont reçu au minimum un million de dollars.

Les sauts de prix sont relativement modestes à la table finale jusqu’aux trois derniers. Il y a une différence de 1,2 million de dollars entre le deuxième, qui paie 4,7 millions de dollars, et le troisième, qui paie 3,5 millions de dollars.

L’écart de 3,45 millions de dollars entre les paiements du gagnant et du finaliste est le deuxième plus important de la dernière décennie, derrière seulement le Main Event de 2014 où le WSOP a commercialisé le gagnant en gagnant 10 millions. Martin Jacobson l’a emporté cette année-là, devançant Felix Stephensen, qui a gagné 5,1 millions de dollars pour la deuxième place.

Au total, les 26,5 millions de dollars versés à la table finale représentent près de 40 pour 100 de la cagnotte de 67 877 400 $. Tout cela a été très dramatique au cours des deux dernières semaines alors que les joueurs s’affrontaient 12 heures par jour dans l’espoir de gagner les millions de dollars qui accompagnent le bracelet d’or du championnat.

Pour Cresus Casino, c’est aussi une victoire pour leur premier partenariat avec le WSOP et les visuels mis en place sur le site (que vous pouvez retrouver sur Pinterest) faisaient la belle part à la marque.

ESPN a évidemment diffusé une partie de l’événement la semaine passée, avant de présenter le tableau final dans son intégralité.